Traitement des eaux Par procédé membranaire

Développement de nouvelles membranes de filtration pour le traitement des eaux

Nous considérons le développement et l’utilisation de membranes d’ultrafiltration (UF), de microfiltration (MF) et  de nanofiltration (NF) appliquées au traitement des eaux : adoucissement de l’eau, dessalement des eaux, épuration des eaux usées industrielles  des industries textiles  spécifiquement qui produisent de grandes quantités d’eaux usées contenant des matières solides en suspension et des substances dissoutes comme les colorants , les sels et d’autres produits chimiques auxiliaire qui conduisent à une pollution organique ainsi qu’inorganique. Les membranes peuvent alors agir comme barrière de tamisage. Cependant, il existe certains problèmes qui limitent l’utilisation des membranes liés au phénomène de colmatage, à de faibles flux de filtration, une faible sélectivité et à une durée de vie limitée. Par ailleurs, bien que les membranes céramiques soient disponibles dans une variété relativement grande de configurations, elles n’ont pas été en mesure de rivaliser avec les membranes organiques en polymère pour des applications courantes en raison d’un choix limité de composition (essentiellement à base d’oxyde métallique pure)  à l’échelle industrielle.

Des matériaux de base naturels seront utilisés pour la fabrication de membranes en céramique tels que les argiles Tunisiennes, de la zeolite naturelle, des co-produits de l’industrie de transformation des phosphates (boue d’hydrocyclonage), du carbone, de la chamotte de l’industrie de céramique…

Une fonctionnalisation de la surface par dépôt de couche active pour des propriétés spécifiques photocatalytiques ou autres ou  par modification chimique sera également envisagées pour élargir la gamme de membranes existantes tout en tenant compte des contraintes technico-économiques et des considérations énergétiques.

Objectifs :

 

  • Developpement de membranes hybrides à selectivité contrôlée :
  • Developpement de membranes hybrides à base de nanocomposites à hautes performances appliquée au traitement des eaux usées.
  • Modification de surface de membranes par greffage chimique pour des applications specifiques (dessalement et adoucissement de l eau et separation d emulsions.
  • Application de procédés hybrides intégrant les techniques membranaires au traitement et réutilisation des eaux
  • Application des nouvelles membranes à la séparation sélective et à la dégradation photocatalytique des micropolluants dans l’eau